Une invitation à découvrir le Québec gourmand !

MTLàTABLE vous convie à son festin annuel ! À l’occasion de cette fête gourmande, les chefs des 150 restaurants participants ont mis la table pour vous faire découvrir la richesse de la gastronomie montréalaise en mettant à l’honneur les produits des régions ! Une occasion aussi de rappeler que le tiers des produits qui se retrouvent sur nos tables proviennent des fermes du Québec.

La diversité et la qualité des produits régionaux, ainsi que le savoir-faire des artisans sont une source d’inspiration pour les chefs. De cette alliance est né un art culinaire en constante effervescence, qui suscite un engouement de plus en plus grand pour les plaisirs de la table et les événements gourmands. Tourisme Montréal, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, vous invite à découvrir le Québec gourmand et à savourer les délices de ses régions durant l’événement MTLàTABLE!

Découvrez les produits, les producteurs et leurs régions.

La canneberge

Région : Centre-du-Québec

Petit fruit rouge associé à la Belle Province, la canneberge est le produit phare du Centre-du-Québec, où les conditions de sol (pauvre en phosphore et acide) favorisent sa culture. C’est d’ailleurs pourquoi 80 % des producteurs de canneberges sont installés dans cette région. C’est le cas des Jardins VMO, l’entreprise de Jean Olsthoorn et de Lucienne van Mil, qui produit et transforme, à Drummondville, des canneberges vendues fraîches ou congelées. Non inondée, leur cannebergière reçoit les visiteurs pour l’autocueillette, au moment de la récolte. Le Québec, rappelons-le, se classe au 1er rang mondial pour son volume de canneberges biologiques et au 2e rang mondial pour l’ensemble de sa récolte. 

Cousine du bleuet et de l’airelle, la canneberge est récoltée à l’automne. Fraîche ou séchée, en coulis, en jus ou ajoutée à une recette, la canneberge, célébrée pour ses vertus antioxydantes, se mange à toutes les sauces !

Les algues

Région : Gaspésie

Les produits de la mer gaspésiens jouissent depuis longtemps d’une belle réputation. Mais la récolte ne se limite pas aux poissons, aux mollusques et autres fruits de mer. Les eaux de la Gaspésie regorgent de richesses et de légumes de la mer : les algues.

Dans les dernières années, un mouvement de valorisation des algues s’est amorcé dans la péninsule gaspésienne et plusieurs entreprises se sont lancées dans la cueillette, la production et la transformation de ces délices iodées.

Fraîches ou séchées, dans les soupes, les chocolats, les fromages et même les pâtisseries, les algues se déclinent de mille et une façons.

Les champignons

Région : Montréal

Des pleurotes cultivés en pleine ville? Absolument. Depuis quelques années, la myciculture pousse à Montréal… comme des champignons! Le tout selon une approche innovante, verte et sociale.

La culture du champignon investit des espaces urbains parfois inutilisés (terrains, toits, caves, etc.) et soutient la production de proximité. Dans la métropole, elle repose sur un modèle d’économie circulaire qui revalorise les déchets et crée un dynamisme social.

L’entreprise Blanc de Gris, créée par Dominique Lynch-Gauthier et Lysiane Roy Maheu, récupère des résidus organiques chez des restaurateurs locaux (marc de café, copeaux de bois, etc.) qui permettent la culture de différentes variétés de champignons revendus localement, souvent même aux restaurateurs qui ont fourni les déchets.

Les fromages

Région : Cantons-de-l’Est

Les vignobles des Cantons-de-l’Est ravissent les amateurs de vins, mais la région se distingue aussi grâce à une autre spécialité de grande qualité (et qui se marie parfaitement aux nectars locaux) : le fromage.

Fruits du savoir-faire artisanal de fromageries, de fermes biologiques ou encore des moines bénédictins de l’abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, les fromages des Cantons (fins, en grains, au lait cru, de brebis ou de chèvre) récipiendaires de nombreux prix sont reconnus pour leur goût unique.

Les Têtes Fromagères, nouveau projet agrotouristique de la région, regroupent 14 fromageries dans un circuit gourmand. L’objectif? Mettre en avant l’incroyable offre, mais aussi raconter l’histoire des personnes passionnées qui sont derrière les produits. Une carte interactive permet de repérer les fromageries à visiter.

Saveur du Québec : ESKA

D’où vient notre eau ?

Depuis plus de dix ans, ESKA embouteille son eau de source qui provient du fameux esker abitibien de Saint-Mathieu-Berry, situé au cœur d’une forêt vierge de 5 000 acres protégés. L’esker renferme l’une des eaux les plus pures au monde grâce au travail spectaculaire de la nature au fil des siècles.

Rares sont les eskers où il est possible de prélever de l’eau : il n’en existe que sept dans le monde, et le territoire du Québec est le seul en Amérique du Nord à pouvoir bénéficier de ce vestige unique de l’ère glaciaire.

Un peu d’histoire

Les grandes quantités d’eau libérées lors de la fonte des glaciers mènent à la création d’une rivière au fort débit ainsi qu’au dépôt de plusieurs roches glaciaires, qui permettent aujourd’hui un système de filtration unique.

Chaque jour, l’esker recueille des précipitations de neige et de pluie, qui sont à la genèse de l’eau ESKA. L’eau qui découle de la source située au Nord du Québec est si parfaitement pure et limpide qu’elle ne nécessite aucune transformation, intervention chimique ou opérations humaines. Et comme Dame Nature nous offre sans cesse de nouvelles précipitations d’une grande pureté, la source se renouvelle constamment.

Un bien précieux !

Ainsi, l’eau de source embouteillée ESKA offre ni plus ni moins qu’une eau pure et limpide, par son goût inaltéré et sa composition faiblement minéralisée. Tout ça grâce à la nature qui fait simplement son œuvre.

Maintenant que vous savez combien cette ressource d’eau potable naturelle est précieuse, vous dégusterez l’eau ESKA autrement. Vous apprécierez davantage sa richesse et sa qualité.

Nos précieux partenaires